Oui, l’emprunteur a le droit de renoncer au contrat de prêt pendant un délai de 14 jours calendrier qui commence à la conclusion du contrat de prêt.

Cette renonciation doit être communiquée à mozzeno par lettre recommandée à la poste.

mozzeno précise à l’emprunteur le montant à rembourser. Il s’agit du capital et des intérêts cumulés sur ce capital depuis la date à laquelle le montant du prêt lui a été versé jusqu’à la date à laquelle le capital est payé.

La renonciation au contrat de prêt entraîne la résolution de plein droit des contrats annexes comme par exemple l’assurance solde restant dû éventuellement souscrite.